colombe2

NEWSLETTER

Poutine charge un procureur lié à la mafia d'enquêter sur les "crimes des ukrainiens"

Missile ukraine

Emission présentée par Anastasia Kirilenko (emission en russe du 13.04.2022)

Vladimir Poutine a de nouveau déclaré que les objectifs de "l'opération spéciale" ne changeaient pas - c'est la dénazification et la démilitarisation de l'Ukraine. Les médias de propagande russes - REN-TV, Izvestia, Channel 5 et d'autres déclarent ouvertement qu'une purge est en cours à Marioupol :

« La population locale aide activement les combattants. Voici une croix gammée sur la porte, à côté est écrit "Natsik" sur la clôture. Il y a une inscription "Azov" sur la clôture près de la maison voisine. Ces marques ont été laissées par les riverains pour aider les forces spéciales de la RPD à effectuer le nettoyage » - fin de citation.


Le nettoyage est un mot terrible ramènent aux moments les plus obscurs de notre histoire commune: rwanda, ex-yougoslavie, tchétchénie, seconde guerre mondiale..., qui signifie un crime de guerre voir génocide mais ce sera à la justice de le déterminer. Auparavant, des ratissages étaient effectués par les troupes russes en Tchétchénie - puis des soldats russes ont tué et mutilé des civils, des femmes et des personnes âgées, des rues entières et également lors d'"opération spéciale". À la suite de ces actions, des centaines de poursuites intentées par des proches des victimes ont été soumises à la Cour européenne. Mais officiellement, la Russie continue d'affirmer que ses soldats n'ont pas tué un seul civil. Il est intéressant de noter que les enquêtes sur les crimes présumés de l'Ukraine dans le meurtre de sa propre population sont confiées à la commission d'enquête de la Russie. 


Voici quelques-unes des enquêtes de l'institution. La liste est mise à jour quotidiennement : Le président de la commission d'enquête russe chargé d'enquêter sur les circonstances de l'utilisation du complexe Tochka-U par des nationalistes ukrainiens. Le président de la commission d'enquête russe est chargé d'analyser et de donner une évaluation de l'implication de l'Ukraine dans meurtre de civils à Bucha etc.

On ne sait pas comment la commission d'enquête parvient à enquêter sur des dizaines de ces cas. Ainsi, en mars dernier, la commission d'enquête a commencé à enquêter sur le cas des laboratoires en Ukraine qui créent des armes biologiques. Début avril également, M. Bastrykin a ouvert une enquête pénale sur le fait que ce sont des militants ukrainiens qui ont tiré sur la maternité de Marioupol, et avant cela, ils occupaient la même maternité, y détenant des femmes enceintes comme otages. 


Entretien avec l'une des femmes enceinte à l'hôpital concerné, Marianna Vyshemirskaya. Elle y déclarait qu'il n'y avait que des femmes en  à l'hôpital. Avant cela, la propagande du Kremlin affirmait que Vyshemirskaya était une actrice et jouait plusieurs femmes enceintes à la fois. 


Et le 11 avril, le comité d'enquête de Russie a même ouvert un projet télévisé. Bastrykin promet de dire que l'Ukraine est un État artificiel qui ne devrait pas exister : "Pour les affaires !". Il s'agit d'un nouveau projet de la chaîne de télévision Sledkom, basé sur des faits historiques et les résultats d'enquêtes modernes sur les événements qui se déroulent aujourd'hui en Ukraine. Quand et dans quelles circonstances l'Ukraine est-elle apparue sur la carte du monde ? Qui développe des armes biologiques dans ce pays ? Pourquoi l'État ukrainien mène-t-il une guerre de l'information ? Réponses à ces questions et bien d'autres dans les nouveaux numéros du projet Za Delo.


De toute évidence, le fait est qu'Alexander Bastrykin se distingue par une loyauté absolue et enquêtera même sur l'invasion de la Russie. En 2007, il a été nommé au poste de chef de Sledkom par le chef du groupe criminel organisé Tambov-Malyshev, qui figure sur la liste internationale des personnes recherchées mais vit tranquillement à Saint-Pétersbourg. Petrov ne se cache pas.
Pendant un an, il a été le voisin de Gennady Timchenko, Arkady Rotenberg, Svetlana Krivonogikh et d'autres amis de Poutine dans la maison d'élite de l'île de Kamenny. Et voici comment il a nommé Bastrykin :

Retrouvez toutes les bandes audios avec les conversations téléphoniques dans le podcast ci dessous.


La conversation a été enregistrée par la police espagnole le 22/06/2007. Gennady Petrov a longtemps vécu à Majorque dans une luxueuse villa et a pris rendez-vous à partir de là. Le même jour, une autre autorité mafieuse, Ilya Traber, qui vit tranquillement en Russie, appelle Petrov :

Retrouvez toutes les bandes audios avec les conversations téléphoniques dans le podcast ci dessous.

 Mais peut-être se contentent-ils simplement de rendez-vous qui ne dépendent pas d'eux ? D'autres rapports réfutent cela. Le 25 juin, Petrov est occupé par la nomination du désormais adjoint Bastrykin:

Retrouvez toutes les bandes audios avec les conversations téléphoniques dans le podcast ci dessous.

Le 28 juin, Bastrykin prévoit de célébrer sa nomination. Près d'un an plus tard, il recourt aux services de l'autorité de Tambov pour s'installer dans les Nouveaux Locaux à Moscou. L'énigmatique Sergei sur la bande, selon l'enquête de The Insider, est Sergei Korolev, l'actuel directeur adjoint du FSB.

Pourquoi Gennady Petrov est-il dans cette configuration ? Pourquoi Bastrykin ne remercie-t-il pas le président de la Russie, mais un patron du crime pour sa nomination ?
Peut-être que les affaires de gangsters appartiennent au passé, car les médias officiels sont silencieux sur toute enquête ? Comme une autre autorité, Alimzhan Tokhtakhunov, surnommé Tayvanchik, a déclaré dans une interview à Radio Liberty, "eh bien, ils ont triché dans leur jeunesse, mais les gens talentueux ne peuvent pas être écartés", parlant des autorités criminelles au pouvoir. Cependant, d'autres écoutes téléphoniques montrent des escroqueries impliquant le vol par Petrov et ses complices de l'argent budgétaire alloué à la construction d'avions de la société UAC - le même qui a construit le Sukhoi Supejet,

De plus, il y a eu une véritable confrontation criminelle dans l'escroquerie consistant à voler de l'argent- en 2011, un participant à ce stratagème était à Moscou, relevant de Petrov en tant que patron suprême d'Andrei Burlakov. "Vladimir Vladimirovitch a posé des questions", dit une autre écoute électronique, mais ces questions ont été clôturées avec succès avec Poutine par un certain Sergei.


Beaucoup ont essayé d'arrêter Poutine. Ainsi, Alexander Litvinenko a écrit le livre "Groupe criminel de Loubiansk". Il a déclaré lors de son interrogatoire par les forces de l'ordre espagnoles qu'il avait des informations sur l'implication de Poutine dans le trafic de drogue. Litvinenko a été empoisonné au polonium. Et pas plus tard que la semaine dernière en Argentine, un verdict a été rendu dans l'affaire du transport de drogue dans la valise diplomatique de la Russie. Pour mener à bien de telles opérations en Argentine, l'organisation Moral, une société de mécènes orthodoxes, a été enregistrée. Deux immigrés russes condamnés en Argentine étaient des représentants de Moral.


Telles sont les réalités de la Russie de Poutine, qui a déclenché une guerre avec l'Ukraine. Un tel État essaie de convaincre le monde de sa haute moralité, en utilisant les technologies les plus sales. Il n'y a qu'une seule consolation : la corruption russe sauve déjà l'Ukraine. La Blitzkrieg échoue, l'armée subit de lourdes pertes. Il y a à peine un peu plus d'un mois, peu de gens pensaient que l'Ukraine serait capable de tenir tête à la Russie en cas de guerre, mais c'est devenu une réalité.


 

logo                                           

 

 

 

 

             2019-All right reserved-RFPI

RFPI reporters sans frontieres

                   atlantic

 Radio musicale que nous avons le plaisir d'entendre 

  régulièrement sur les fréquences 6070 et 9670 khz

RFPI1 logo